Présentation de l'anime Inu x Boku SS que j'ai débuté la semaine dernière. Un shojo pour nanas sur fond fantastique !

 

Titre original : Inu x Boku SS
Date de production
: 2012
Studio : David Production
Genre : Fantastique, Mythe, Amour & Amitié
Saison : 12 épisodes de 26 mns
Licence : Non acquise
Synopsis
: Lorsque Ririchiyo Shirakiin rejoint la Maison Ayakashi (lieu regroupant des personnes non humaines) c'était dans le but de se  retrouver seule et ainsi éviter de se blesser ou blesser les autres. Car sous son apparence enfantine et mignonne, se cache un personnage renfermé aux réflexions désobligeantes, résultat d'une enfance solitaire. L'arrivée de Shoshi Miketsukami, un garde de corps personnel, lui permettra de s'ouvrir.

Avis : Récemment, j'avais envie de regarder une comédie romantique et j'ai donc porté mon choix sur Inu x Boku SS, qui promettait une belle histoire entre Ririchiyo et Shoshi. S'il est vrai que l'aspect fantastique est vraiment mis de côté, au point qu'on l'oublie souvent, les différents tempéraments des personnages nous permettent de nous attacher assez facilement à certains d'entre eux.

Outre Ririchiyo que je trouve tout simplement adorable (ce n'est guère étonnant vu que j'aime les tsundere), j'ai trouvé Karuto assez rigolote lors de sa transformation (surtout lors de l'épisode du cambriolage) et Nobara tout simplement barrée (j'aime la différence entre son côté perverse et son côté reine de glace).

Clairement ce n'est pas l'anime du siècle, mais j'ai trouvé l'intrigue assez mignonne, même si c'est du vu et revu. D'autant que la fin m'a laissé un petit sourire aux lèvres car c'était exactement ce que j'avais envie de voir. Une série à réserver aux amatrices de shojos et de jolies histoires d'amour, cherchant des personnages assez loufoques.

 

Pictures

Source provenant d’AnimeKa Network, Images de Zero Chan.
©  Cocoa Fujiwara / Square Enix / Inu x Boku SS / Production Committee / MBS

A propos de l'auteur

Rédactrice et photographe du site internet et du magazine. Accessoirement acheteuse compulsive de figurines et dollfie dream depuis maintenant quelques années, au grand dam de son compte en banque.

Laisser un commentaire