Découvrez le jeu de rythme Love Live! School Idol Festival disponible sur Android et iOS !

Love Live! School Idol Festival est un jeu de rythme produit par KLabGames et Bushiroad et disponible en anglais (textes traduits mais voix originales) et en japonais sur Android et iOS. Il met en scène les personnages de l’école Otonokizaka de la licence Love Live! et on y retrouve les chansons du groupe µ’s dont Bokura no LIVE Kimi to no LIFE, Snow Halation, Natsuiro Egao de 1,2,Jump! et Yujo No-Change. C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir les superbes chansons de Love Live dans un jeu où vous devrez suivre le rythme de la musique, être super attentifs aux notes, avoir de bons réflexes de malade et faire preuve d’une bonne gestion de votre groupe d’idols. C’est bon ? Je vous ai perdu ? Vous avez déjà fui ? Non ? Pas encore ? Alors, on se retrouve après cette vidéo de gameplay.

Contenu du jeu

Chronique - Love Live School Idol Festival - 25

Phase de jeu

Le principe du jeu est simple : neuf cercles statiques représentant les membres de votre groupe apparaissent en demi-cercle sur l’écran. Les notes partiront du centre du demi-cercle et avanceront selon le rythme de la musique pour atteindre l’un des membres du groupe sur lequel il faudra tapoter au bon moment. Pas compliqué à comprendre, n’est-ce pas ? Par contre, selon le niveau de difficulté choisi pour la musique, les cercles arriveront plus ou moins vite et seront plus ou moins nombreux, ce qui complique un peu plus les choses. Quatre niveaux de difficulté sont disponibles : facile, normal, difficile, expert (ce dernier niveau n’est pas forcément présent pour toutes les chansons). Pour jouer à une chanson, il faut dépenser un certain nombre de Live Points (LP) en fonction de la difficulté de la chanson. Vous récupérerez un LP toutes les 6 minutes jusqu’à remplir la jauge de LP complètement, jauge qui s’agrandira au fur et à mesure que vous augmenterez votre niveau. À la fin d’une chanson, un récapitulatif sur votre performance s’affichera à l’écran : score/rang obtenu, cartes gagnées, gain d’expérience, d’argent, évolution de votre relation avec chaque personnage du groupe et  trophées débloqués.

Caractéristiques d’une carte

Il ne suffira pas simplement de tapoter sur l’écran. Il y a une partie gestion dans le jeu où vous pourrez personnaliser votre groupe en choisissant ses membres et il faudra le gérer au mieux pour espérer avoir un très bon score, faire évoluer votre relation avec les personnages pour débloquer des conversations avec eux, augmenter leur niveau et faire un peu de ménage. Chaque carte possède un niveau, une rareté (N, R, SR, UR), un type (Smile, Pure, Cool) et d’autres caractéristiques telles que l’expérience, le niveau du lien avec le personnage et les compétences, qui sont utilisés seulement si certaines conditions sont remplies (atteindre un nombre de hits, pourcentage de chance de s’activer toutes les x secondes, etc.). Selon les membres que vous choisirez, notamment en fonction du type de carte et de ses compétences, le score augmentera plus ou moins rapidement.

Chronique - Love Live School Idol Festival - 17

Recrutement

Les cartes peuvent être obtenues de différentes façons. À la fin d’une chanson, vous gagnerez plus ou moins de cartes selon votre score. Il est également possible d’obtenir des cartes en faisant du recrutement, soit au niveau des « Regular Students » qui coûtent un certain nombre de Friendship Points (qu’on peut gagner en fin de chanson) mais qui ne rapportent que des cartes N et rarement des R, soit au niveau des « Honor Students » où on va taper dans les cartes plus rares (R, SR et UR), ce qui plus intéressant mais aussi coûteux car il faut être en possession de Love Gems, faciles à obtenir au début mais qui deviennent plus rares par la suite et qui ne poussent pas sur les arbres. Finir les chansons dans tous les niveaux de difficulté, parler aux personnages et les connexions quotidiennes sont des moyens parmi d’autres d’obtenir des Love Gems.

Chronique - Love Live School Idol Festival - 52

Choix de la carte à améliorer

Pour augmenter le niveau d’une carte et le niveau des compétences, il existe une partie « Practice » qui utilisera d’autres cartes pour effectuer ces améliorations (ces dernières disparaissant après le processus). En parallèle, une partie appelée « Special Practice » permet au joueur de fusionner deux cartes identiques pour former une nouvelle carte avec une limite de niveau augmentée ainsi que celle du lien.

Des phases de visual novel sont disponibles et débloquables après avoir rempli certaines conditions (passer un certain niveau, finir une difficulté d’une musique), et ces phases vont elle-mêmes débloquer de nouvelles musiques. Les dialogues peuvent donner des choses plutôt sympathiques et prêtent à sourire mais ce n’est clairement pas le point central du jeu. Cette partie est pour le moment en retard par rapport à la version japonaise mais les traductions arrivent petit à petit.

Des événements réguliers sont organisés environ deux fois par mois et proposent d’obtenir des cartes bien spécifiques. Une nouvelle musique apparaît mais n’est jouable que lorsque le joueur a un certain nombre de tokens. Pour en obtenir, il faut jouer aux musiques de base et ils apparaîtront dans les notes sur lesquelles il faudra appuyer au moment opportun.

Avis

Love Live! School Idol Festival est un jeu de rythme très addictif où on peut écouter de la bonne musique et essayer de se dépasser pour battre des records. Et puis, les charmantes jeunes filles de l’école Otonokizaka sont là pour en mettre plein la vue avec les belles illustrations. Le jeu est gratuit (à part si vous vous amusez à aller dans la boutique du jeu pour acheter des trucs), en anglais et disponible sur deux principaux OS (Android et iOS, désolé pour les Windowsiens). C’est un plaisir pour les yeux, les oreilles et les doigts sur ce jeu dynamique et plutôt bien pensé ergonomiquement

Actuellement, je suis au niveau 56, ai terminé les 8 premiers chapitres de l’histoire mais en possession d’une seule carte SR dans mon inventaire (une Sonoda Umi). Généralement, je reste sur le mode de difficulté Expert car ça bouge beaucoup et j’adore ça, ou si ce dernier n’est pas disponible, je me rabats sur le mode Difficile. Selon les chansons, je n’arrive pas à faire les mêmes performances pour un mode de difficulté donné. Pour exemple, j’arrive à faire un combo parfait (sans note manquée) en Expert sur la chanson « Bokura no LIVE Kimi to no LIFE » alors que sur « Snow Halation », toujours en Expert, je peine beaucoup à avoir un combo au niveau B car celle-ci est beaucoup plus dure et plus rapide.

D’ailleurs, un conseil, n’oubliez pas de recharger votre smartphone/tablette, cela évitera qu’un gros message d’avertissement s’affiche à l’écran et casse votre joli combo de 300 coups (oui, ça sent le vécu et je ne suis pas le seul dans ce cas…). Également, lorsqu’une compétence s’active en pleine partie car sa condition d’activation est remplie, le personnage concerné par cette compétence s’affichera en plein milieu de l’écran alors que les notes continuent à défiler derrière, ce qui est fort susceptible de vous gêner. Sachez que vous avez une option pour désactiver cet effet mais j’ai préféré la laisser, ça donne un peu plus de piment (parfois un peu trop mais on s’y habitue).

Je donnerai tout de même quelques petits détails négatifs : il n’existe pas de mode d’entraînement ou de mode où l’on joue juste pour le fun. On est obligé d’attendre un certain temps avant de pouvoir jouer. Également, il faut se connecter sur le net pour pouvoir y jouer. Vous pouvez donc oublier le jeu lors de votre trajet sous terre vers le boulot/l’école. Sachez aussi que la version japonaise est complètement décorrélée de la version anglaise. En effet, les données ne sont pas partagées entre les deux versions : vous ne pourrez pas avoir les mêmes cartes et niveau, ni avoir des amis ayant une version différente de la votre et les codes promotions ne marchent que pour une version donnée (du moins, pour le moment).

Le jeu n’est pas exempt de bugs, dont celui qui empêche de faire quoi que ce soit sur l’écran du jeu et je ne suis pas sûr que ça vienne de mon smartphone, et de quelques rares problèmes de performance malheureusement. Mais cela reste de l’ordre du détail et Love Live! School Idol Festival reste largement jouable et est de très bonne qualité ! Si vous êtes fan de Love Live! et que le côté jeu de rythme ne vous dérange pas, ce jeu est fait pour vous !

Je vous invite également à aller visiter le Wiki dédié à Love Live! School Idol Festival si vous souhaitez avoir plus de détails concernant ce jeu : http://decaf.kouhi.me/lovelive/index.php?title=Main_Page

Captures d’écran
Love Live! et les figurines

Un très grand nombre de figurines est sorti pour la licence Love Live!. Plusieurs fabricants se sont attaqué aux neuf membres du groupe µ’s et certains s’en sortent plutôt bien. Je ne vais pas mettre toutes les figurines car il y en a tellement.

Chez Kotobukiya, trois figurines sont disponibles à l’heure actuelle : Kousaka Honoka, Minami Kotori et Sonoda Umi. Ayase Eri ne tardera pas à pointer le bout de son nez (novembre 2014).

Côté Good Smile Company, Kousaka Honoka est prête pour arriver chez vous en novembre 2014 ainsi que la Nendoroid Yazawa Nico et les Nendoroid Petite fournis avec l’édition limitée du jeu PSVita Love Live! School Idol Paradise. Le fabricant a prévu d’adapter l’ensemble de µ’s en Nendoroid et Yazawa Nico en PVC.

Wave a agrandi sa gamme Beach Queens en adaptant les neuf personnages qui sont déjà toutes sorties. Si vous vouliez voir les héroïnes en maillot de bain, il va falloir sortir du fric avec ce fabricant.

À noter qu’Alter tente une percée avec l’annonce de trois figurines de la licence : Hoshizora Rin, Minami Kotori à l’échelle 1/8 et Nishikino Maki à l’échelle 1/7 en maillot de bain (miam). D’autres fabricants tels que Sega et FuRyu ont également proposé leur version des personnages de la licence.

Bref, les Nendoroid sont pour ma part un MUST-GET mais côté PVC à l’échelle, j’attendrai de voir les adaptations proposées par Alter avant de rendre mon verdict final. Celles de Kotobukiya et de Good Smile Company me font des yeux depuis un long moment et je résiste mais pour combien de temps encore ?

Bonus (qui n’a rien à voir)

2 Réponses

  1. Smithy

    Niveau 58? Woah! Je joue à LLSIF depuis déjà quelques temps mais je ne suis que niveau 19. ^^;;
    Mais je ne joue pas si souvent, plustôt une ou deux ‘live’ par jour seuelement. Et générallement je reste en mode Easy ou Normal car Hard et certainement Expert c’est trop difficile pour moi.

    Même pour quelqu’n qui ne joue pas souvent, c’est un chouette jeu de rythme. Seulement dommage que c’est difficile alors d’amaser les ‘couers’ nécessaires pour obtenir de nouvelles cartes/filles. Il me manque toujours Maki et Hanayo d’ailleurs. Rin part contre j’en ai trois…

    Répondre
  2. FinalFan

    Bien joué l’ami, article supra complet (trop d’images par contre lol), il ne manque rien, mais tu aurais pu préciser sur sa gratuité qu’il repose tout simplement sur le système de free to play/F2P.

    Heureux possesseur d’un smart depuis le 12/07, j’ai téléchargé ce fameux LLSIF (unique jeu pour l’instant) et je le lâche pas, niveau 39 fraichement passé ce matin.
    L’aspect gestion/chiffrage y est pour beaucoup, si ça n’était qu’un jeu de scoring musical je serai moins dessus.

    Je commence à m’en sortir en hard, mais y’a encore du boulot !
    Pas mieux pour ce qui est de l’alerte batterie faible, je l’ai déjà vécu XD

    La semaine dernière au wonfes, j’ai repéré l’autre set de figurines un peu SD (minicchu) de Phat! je crois.

    Répondre

Laisser un commentaire