Découvrez ce que les autres stands exposaient comme figurines lors de Japan Expo.

Doki Doki

L’éditeur Doki Doki avait mis deux vitrines sur le stand. Côté droit, on retrouve les Puella Magi de Mahou Shoujo Madoka Magica avec la sublime Utimate Madoka de Good Smile Company, ainsi que Akemi Homura, Tomoe Mami, Sakura Kyouko et Kaname Madoka à l’échelle 1/8, figurines sorties en 2012, toujours du même fabricant. Kyuubey se paie le luxe d’apparaître tout en haut de la vitrine. Côté gauche, c’est la licence Tales of Xillia qui est à l’honneur avec la ravissante Milla Maxwell, figurine 1/8 signée ALTER. On notera aussi la présence de Nendoroid Petite pour Milla Maxwell, Jude Mathis et Yuri Lowell (qui provient de Tales of Graces), ainsi que la Banpresto pour Ludger Will Kresnik.

Ototo & Ofelbe

Ototo avait accueilli les éditions Ofelbe qui travaillent sur le roman Sword Art Online (disponible en novembre 2014) et qui a également placé une vitrine sur son stand, vitrine intégralement consacrée à Sword Art Online. Hautes de 22cm et signées BanprestoLeafa et Asuna (version Undine Special) apparaissent tout en haut de la vitrine alors que la gamme super-deformed du fabricant, Kyun-Chara, est située juste en dessous avec toujours Leafa et Asuna mais également Kirito, Silica et Heathcliff. Des loteries étaient organisées chaque jour pour gagner des lots comme des figurines, des pochettes ou des artbooks, entre autres.

Hobby Japan

Hobby Japan était également présent à Japan Expo et exposait des figurines sur lesquelles l’entreprise a travaillé en collaboration avec le fabricant Amakuni. On y retrouve la sexy Lucifer de The Seven Deadly Sins, la désormais connue et mignonne Shimakaze de Kantai Collection, Marika Kato de Bodacious Space Pirates (désolé, je n’ai pas trouvé de qualificatif vu que je connais pas le personnage), la célèbre Super Sonico, toujours en tenue affriolante (ce qui n’est pour déplaire) et enfin Dark General de Rage of Bahamut (oui, la même licence que pour Dark Angel Olivia, pour ceux qui connaissent).

Banpresto

Juste derrière Tamashii Nations se trouvait un stand Banpresto où des loteries étaient organisées tous les jours pour tenter de gagner une figurine sur l’une des trois licences mises en avant : Shingeki no Kyojin, Mahou Shoujo Madoka Magica et Sword Art Online.

Anigetter

Papercraft, garage kits, maquettes, c’était sur le stand Anigetter que ça se passait. J’ai toujours été épaté par les créations de cette association, notamment pour le côté papercraft qui reproduit très bien les personnages de jeux vidéo et d’anime/manga.

Autres

Les photos ci-dessus sont la propriété de Shadonia, veuillez nous contacter pour les utiliser.

A propos de l'auteur

Rédacteur de Shadonia et correcteur du Shadonia Magazine. Collectionneur de figurines et Dollfie Dreamer. Fervent adorateur de la licence Mahou Shoujo Lyrical Nanoha et fanboy de Nanoha.

Laisser un commentaire