Retour sur la ville de Kanazawa dans ce nouvel article !

Capitale de la préfecture d’Ishikawa, Kanazawa est une ville située dans les alpes japonaises et abritant environ 460.000 habitants. Auparavant accessible de manière peu pratique, une ligne Shinkansen est désormais en place depuis mars 2015 pour rejoindre la ville plus facilement et rapidement. Ne restant qu’une seule journée, mes visites étaient donc très limitées. Je me suis alors contenté de la résidence Nomura, du parc du château de Kanazawa ainsi que le parc Kenrokuen pour enfin terminer sur le quartier Higashi Chaya-machi où l’on pouvait retrouver des maisons de geisha, et le tout à pied.

Comment y aller

  • Depuis Tokyo : Prendre la ligne Shinkansen Hokuriku jusqu’à Kanazawa (pas de frais supplémentaire avec le JR Pass si vous prenez le train Hakutaka). Comptez 2h30 de trajet.
  • Depuis Kyoto : Prendre le Limited Express Thunderbird jusqu’à Kanazawa (toujours pas de frais supplémentaire avec le JR Pass). Il y a environ 2h de trajet.

Comme je venais d’Hiroshima, j’ai donc opté pour le Limited Express Thunderbird pour rejoindre ma destination. D’ailleurs, pendant le trajet, le train s’arrêtait un petit moment (je ne me rappelle plus dans quelle gare) et tout le monde se levait alors que ce n’était pas le terminus. Je ne comprenais pas pourquoi, croyant que tout le monde devait évacuer le train pour diverses raisons. Au final, ils se levaient tous pour retourner les sièges car le train repartait dans l’autre sens pour emprunter une autre voie. Oui, pour ceux qui ne savaient pas, on peut retourner les sièges des Shinkansen.

Résidences de samurai de Nagamachi

Situé à 10 minutes à pied de la gare de Kanazawa, le quartier Nagamachi regroupe les résidences où vivaient les samurai et leurs familles, pas très loin du château de Kanazawa. En arpentant les petites rues du quartier, on peut remarquer une certaine atmosphère qui se dégage de ces résidences avec un côté traditionnel conservé. Certaines résidences peuvent être visitées, d’autres non. J’ai eu l’occasion de visiter la plus célèbre résidence : celle de la famille Nomura, l’une des plus puissantes famille de la ville de Kanazawa. Cette ancienne demeure comporte en son sein un joli petit jardin avec une cascade, des peintures murales, des salles pour les cérémonies de thé et une dernière salle dans laquelle sont exposés d’anciens objets.

L’entrée de la résidence est payante. Comptez donc 550 yens par adulte pour une visite qui pourra se faire entre 8h30 et 17h30 sauf d’ocotbre à mars où la fermeture est à 16h30. A l’entrée, vous devrez vous déchausser et déposer vos chaussures/sandales/autres dans le getabako (meuble à chaussures) prévu à cet effet.

Parc du château de Kanazawa / Parc Kenrokuen

A peine à quelques minutes à pied du quartier Nagamachi, le parc du château de Kanazawa abrite les ruines du château de la ville (non, sans blague ?!). C’est en 1583 que l’un des vassaux de Hideyoshi Toyotomi, Toshiie Maeda, s’installa à Kanazawa avec sa famille dans le château de Kanazawa pendant plus de 280 ans. Au fil du temps, le château a été maintes fois brûlé et a subi des dégâts à cause des séismes mais seules certaines parties ont été reconstruites (le donjon n’en faisant pas partie malheureusement). Concernant son parc, avant qu’il ne devienne celui que le public peut aujourd’hui visiter, c’était un lieu dédié pour l’armée japonaise puis il est devenu le campus de l’Université de Kanazawa jusqu’en 1996 et ouvert au public depuis 2011 suite à des travaux de restauration. Arrivé un peu trop tard, je ne pouvais pas visiter l’intérieur du château, seulement son parc qui est fort sympathique mais cela me laissait alors encore plus de temps pour visiter un autre parc situé juste à côté : le parc Kenrokuen.

Le parc Kenrokuen d’une étendue de 11,4 hectares a été créé en 1676 et se situe à environ 15 minutes de la gare Kanazawa et juste à côté du parc du château. Son nom signifie littéralement « jardin aux six aspects », terme qui regroupe six aspects du jardin idéal : espace, quiétude, travail de l’homme, nature intacte, abondance d’eau et magnifique paysage. Il est ouvert tous les jours de 8h à 17h entre mi-octobre et fin février et entre 8h et 18h le reste de l’année. Il faudra également s’acquitter d’une petite somme avant d’entrer dans le parc : 310 yens pour les adultes, 100 yens pour les personnes entre 6 et 18 ans. Au delà de 65 ans, c’est gratuit. Ce parc est très agréable à visiter. La promenade était bien tranquille, reposante, au calme, avec quelques beaux cerisiers et de nombreux cours d’eau. J’y ai passé un bon petit moment.

Quartier Higashi Chaya

Dernière étape de mon passage à Kanazawa : le quartier Higashi Chaya. Le terme « Chaya » signifie « maison de thé », un endroit où les geisha divertissaient les clients avec danse et musique lors de banquets ou autres événements qui y avaient lieu. A l’instar des maisons du quartier de Gion à Kyoto, les maisons de thé du quartier Higashi Chaya ont été classées au Patrimoine Culturel du Japon. Certaines ont été changées en magasins ou restaurants mais d’autres sont encore là et ouvertes au public pour y déguster thé et pâtisseries. En se baladant dans ce quartier, on remarque assez rapidement que l’aspect traditionnel est plutôt bien conservé avec les façades en bois et leurs teintes. En marchant un peu plus, il est possible de tomber dans quelques labyrinthes de rues assez étroites. Les allées sont d’ailleurs très calmes, pas bondées de monde. On peut également entendre quelques fois le son des shamisen (instrument à codes pincées). Les autres quartiers de la ville abritant des maisons de thé sont ceux de Kazu-machi situé à quelques minutes de marche au sud-est d’Higashi Chaya, et de Nishi Chayagai qui est par contre situé à quelques minutes de marche au sud-ouest du quartier Nagamachi.

Les photos sont la propriété de Shadonia, veuillez nous contacter pour les utiliser.

A propos de l'auteur

Rédacteur de Shadonia et correcteur du Shadonia Magazine. Collectionneur de figurines et Dollfie Dreamer. Fervent adorateur de la licence Mahou Shoujo Lyrical Nanoha, Hyperdimension Neptunia et Love Live! et fanboy de Nanoha.

Articles similaires

Laisser un commentaire